Bivouac – appel à projets

CHERS ARTISTES, CHER PUBLIC,

COMPTE TENU DE LA PANDEMIE DE CORONAVIRUS ET APRES DISCUSSION AVEC NOS PARTENAIRES, NOUS SOMMES AUJOURD’HUI MALHEUREUSEMENT CONTRAINTS DE REPOUSSER L’APPEL A PROJETS DE BIVOUAC.

AFIN DE POUVOIR ETRE ORGANISE DANS DE BONNES CONDITIONS, BIVOUAC AURA LIEU AU PRINTEMPS 2021. DE NOUVELLES DATES SERONT COMMUNIQUEES EN SEPTEMBRE 2020.

EN VOUS REMERCIANT DE VOTRE COMPREHENSION

BIVOUAC est la première étape de LABOR. Il s’agit d’une exposition conçue comme une immersion artistique dans les 50’000 m2 de la Rasude, quartier central et totalement inconnu de la population lausannoise. Du 30 octobre au 8 novembre 2020, le public sera invité à explorer les lieux, accompagné sur place par des guides. Une occasion unique de découvrir un site exceptionnel et jusque-là fermé au public avec des interventions d’artistes et d’architectes conviés à exprimer leurs visions de la ville actuelle et future.

BIVOUAC s’inspire des grands espaces et donne suite à l’expérience MATZA qui depuis 2015 rassemble artistes, architectes et spécialistes du territoire au sein de régions singulières porteuses d’enjeux humains ou environnementaux d’importance. En 2020, c’est le site de la Rasude au plein cœur de la ville de Lausanne qui fait l’objet d’une nouvelle investigation artistique, proposant à une quinzaine d’artistes sélectionnés d’y créer des projets d’envergure. Fin octobre, 10 jours de visites permettront au public de découvrir des œuvres d’art, des installations éphémères et des architectures originales présentées comme autant de reflets du monde dans lequel nous vivons et de pistes pour le métamorphoser.

Le bivouac, une manière d’appréhender le monde.

Intitulé Bivouac, cet événement s’intéresse aux formes fragiles, agiles, transitoires et mouvantes de la ville. Le bivouac est un espace sommaire, provisoire, opportuniste, ouvert à l’improvisation, mais toujours dépendant d’un environnement fort et de la capacité d’un groupe à s’entre-aider. Le bivouac est à l’image de la ville que nous nous proposons ici d’explorer. Il est l’occasion de repenser notre manière d’habiter, de partager et de vivre ensemble, en s’intéressant aux potentiels de la construction éphémère. Le bivouac se pense en dehors des contraintes restrictives et normées de l’espace urbain, s’ouvrant à des formes plus spontanées et inventives de fabrication. Fragile, il renvoie aux formes d’exclusion et de vulnérabilité que produit notre société et auxquelles l’exposition entend également s’intéresser. Dès lors, plus encore au centre d’une ville qu’en sa périphérie, le bivouac offre un véritable contrepoint aux logiques de production urbaine actuelles.

Un appel à projets au niveau international

Ce premier grand événement organisé par LABOR s’organise sous la forme d’un appel à projets ouvert au niveau international qui sélectionnera 15 propositions. L’appel à projets s’adresse principalement aux artistes, architectes, paysagistes, urbanistes ou toute autre personne concernée dans son champ d’activités professionnelles par le développement urbain. Les personnes sélectionnées seront choisies sur la base d’une proposition accompagnée d’un dossier présentant leur travail récent. Une fois choisies, elles développeront leur projet en travaillant avec les contraintes et les potentiels du site et du quartier. Des visites de la Rasude sont prévues durant la période de l’appel.

La résidence et l’interdisciplinarité comme outils de travail et de réflexion

Le caractère éphémère et immersif de LABOR fait de BIVOUAC une occasion unique d’expérimenter des pistes à grande échelle. Une résidence sur place en amont de l’exposition réunira l’ensemble des participants afin de favoriser le croisement de compétences et l’ancrage d’une réflexion urbaine globale au contexte spécifique de la Rasude. En parallèle, plusieurs écoles sont invitées à s’associer à LABOR et développer des projets en lien avec le thème de cette première édition. Débats, performances et projections accompagneront l’exposition.

Projet Labor-Lausanne, plan du site de la Rasude, Bivouac 2020Questionner la ville d’aujourd’hui et notre pouvoir d’agir

Par sa dimension exploratoire et collaborative, BIVOUAC veut refléter l’état du monde actuel et la créativité de celles et ceux qui s’activent à le redéfinir. Au sein d’une société qui prend soudain la mesure de ses excès, comment envisager les changements radicaux qu’appellent l’épuisement des ressources de la planète, le dérèglement climatique ou la précarisation d’une partie importante de sa population ? De nouveaux équilibres entre besoins de chacun, projets de société et ressources disponibles doivent être imaginés. Avec BIVOUAC, LABOR souhaite mettre en lumière ces enjeux et renforcer notre capacité à agir sur notre environnement urbain, en tant qu’habitant, usager ou citoyen.

 

Téléchargez l’appel à projets de Bivouac

→ Télécharger le texte de présentation de Bivouac